Pourquoi je suis devenue B Leader ?

Dernière mise à jour : 30 mai

Ma mission personnelle est d'aider les Humains à se reconnecter à eux-mêmes, aux autres et à la planète : c'est le principe de l'écologie intégrale. Le mouvement B Corp, c'est le principe de l'écologie intégrale appliqué aux entreprises. Un principe qui nous aide au quotidien à construire une nouvelle économie équitable, inclusive et régénérative, adaptée aux enjeux sociaux et environnementaux de notre époque. Je ne souhaite pas changer le monde, je souhaite simplement aider les humains à se reconnecter au monde, au Vivant pour être plus précise.


B Leader pour prendre soin de la planète


B Leader : pourquoi rien n'est plus important que de prendre soin de la planète ?


Je vous l'expliquais dans cet article il y a quelques mois, le Vivant est désormais devenu ma priorité. Un long chemin de reconnexion à moi-même, aux autres et à la planète qui m'a permis d'en arriver là aujourd'hui et de faire du Vivant ma priorité.


Je vais en prendre soin à mon échelle, avec mes convictions et compétences, en entraînant un maximum d'autres Humains avec moi.


Pour cela, j'ai choisi mes outils et le référentiel B Corp - le B Impact Assessment - fait aujourd'hui partie de mes préférés pour construire activement notre nouveau normal.


La philosophie de l'écologie intégrale, le mouvement B Corp et le yoga sont les outils que j'ai choisi pour prendre soin de la planète à mon échelle, dans le laps de temps qui m'est imparti.

B Leader : pourquoi l'écologie intégrale est le seul moyen viable à long terme de prendre soin de la planète ?


Parce que tout commence par soi ! Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Gandhi.


Alors oui, ça fait des décennies que l'on voit cette citation affichée un peu partout dans le monde, mais son sens est si profond : "sois le changement que tu veux voir dans ce monde".


Et c'est ce qui me séduit tant dans le principe de l'écologie intégrale :

  • prendre soin de soi (l'écologie intérieure)

  • pour prendre soin des autres (l'écologie relationnelle)

  • et ainsi prendre soin de la planète (l'écologie environnementale).


La conscience est la clé par laquelle l'Humanité peut décider de reprendre sa juste place dans l'écosystème du Vivant.

Pourquoi prendrions soin de la planète si nous ne savons déjà pas prendre soin de nous et de ceux qui nous entourent ? Je ne sais pas ce que vous pensez, mais personnellement je trouve ce principe d'une logique implacable.


Saviez-vous que le terme "écologie" vient du Grec et signifie "la science de l'habitat" ?


On peut faire des changements à court terme, on peut inventer des vaccins pour solutionner des pandémies dont nous sommes responsables, on peut imaginer des innovations de rupture... mais tant qu'on ne changera pas la conscience de l'Humain en profondeur, les mêmes enjeux reviendront toujours.


C'est d'ailleurs le sujet de l'article "Fight or Flight : un concept clé dans le développement durable" qui explique pourquoi notre cher striatum - situé au centre de notre cerveau - nous pousse à en vouloir toujours plus. Et comment la conscience et la présence peuvent nous aider à dépasser nos instincts primaires.



Quelle B Corp es-tu quizz

B Leader : pourquoi le mouvement B Corp s'est imposé à moi comme une évidence ?


Bonne raison n°1

Parce que le mouvement et la certification B Corp™ sont des réponses concrètes aux enjeux sociaux et environnementaux auxquels nous faisons TOUS face; en plus d'incarner le principe de l'écologie intégrale appliqué aux entreprises :

  • L'entreprise prend soin d'elle au travers de ses collaborateurs et de son système de gouvernance;

  • De cette manière, elle peut prendre soin de ses relations avec ses parties prenantes;

  • Et ainsi avoir un impact positif sur les communautés qui l'entourent et son environnement.


B Leader un programme pour accompagner les entreprises dans la mise en place de pratiques durables

Bonne raison n°2 :


Parce que le B Impact Assessment est le système le plus complet à date que je connaisse pour inciter les entreprises à se transformer en profondeur, de manière globale, et d'incarner ces changements dans le temps.


Alors oui, tout est perfectible (je pense notamment aux sujets de la biodiversité ou de l'impact carbone de nos outils digitaux qui ne sont pas pour l'instant pris en compte dans les critères du BIA) mais la base est déjà vraiment solide et complète.


Les entreprises ont un rôle clé à jouer dans la transition que nous jouons tous ensemble car elles nous permettent d'accomplir collectivement ce que nous ne pouvons faire individuellement.

N'hésitez pas à réserver une consultation gratuite de 30 minutes avec notre équipe pour parler de votre projet d'impact durable.


Pour en savoir plus sur le programme B Leader, rendez-vous sur le site du B Lab France.



264 vues0 commentaire