Réaliser un bilan carbone : pourquoi et comment ?

Le bilan carbone est un exercice qui peut sembler fastidieux pour une entreprise : il n'en reste pas moins une étape essentielle dans la mise en place d'une stratégie d'impact durable. C'est en prenant conscience de son impact carbone que l'entreprise et ses parties prenantes peuvent s'engager dans une démarche de réduction de l'impact !



C'est quoi un bilan carbone ?


En France, les premiers Bilans Carbone ont vu le jour au cours des années 1990. Dans un contexte économique où l’énergie serait amenée à coûter de plus en plus cher, l'idée initiale est de permettre aux entreprises françaises d’analyser leur propre dépendance aux énergies fossiles. Pour cela, l'analyse devait être suffisamment étendue pour aider les décideurs à bien comprendre l'exposition de leur activité au « risque climatique ».


Mais ce sont la loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte et le Code de l’Environnement qui ont introduit le principe d'une Stratégie Nationale Bas-Carbone (qui a elle-même introduit le label bas carbone). Concrètement, c'est une feuille de route qui précise les orientations que la France doit suivre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre avec deux objectifs : viser la neutralité carbone collective d'ici 2050 et réduire l'empreinte carbone de notre consommation.

Comme le précise l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), le bilan carbone d'entreprise est un outil de diagnostic qui permet d’analyser les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre générées par l'ensemble des activités d'une entreprise.

Ces données sont exprimées en dioxyde de carbone équivalent (CO2e). Pour les entreprises contraintes par la loi, on parle aussi de Bilan GES réglementaire.


À l’heure où vous lisez ces lignes, la loi en vigueur en France précise que toutes les structures suivantes sont assujetties à l’obligation de réalisation d’un Bilan réglementaire (BEGES) :

  • Entreprises de plus de 500 salariés (250 dans les DOM) ;

  • Établissements publics de plus de 250 agents ;

  • Collectivités de plus de 50 000 habitants ;

  • Services de l’Etat.


Pourquoi réaliser un bilan carbone ?


Les bonnes raisons de réaliser un bilan carbone sont variées; à vous de sélectionner celle(s) qui correspond le mieux aux objectifs de votre entreprise :


  • Pour prendre soin de la planète : c'est notre maison à tous et nous n'en avons qu'une seule alors qu'est-ce qu'il nous reste s'il elle est en trop mauvaise santé pour nous accueillir ?

  • Pour prendre du recul : comme toute autre forme d’audit, la réalisation d'un Bilan Carbone permet de prendre du recul sur votre structure. Ce pas de côté ouvre de nouvelles perspectives de développement : pourquoi avez vous fait les choses ainsi ? Auriez-vous pu faire autrement ? Ce peut être également une occasion de vous comparer avec vos pairs et vos concurrents. Si l’un d’entre eux opère de manière sensiblement plus écologique, que pourriez-vous faire pour changer votre approche ?

  • Pour dépenser moins et mieux : sur le plan économique, de nombreuses initiatives de réduction des émissions de GES peuvent se traduire par une baisse des coûts de fonctionnement et une amélioration de la qualité des produits / services. Cela signifie notamment plus de sobriété dans votre consommation d'énergie (et de ressources). Vous obtiendrez ainsi des factures moins salées d’électricité, de gaz ou de chauffage. Ce peut être aussi une occasion d'optimiser vos coûts d'approvisionnement. Vous pouvez, pour cela, utiliser plus de ressources recyclées ou modifier votre politique de transport (déplacements des employés, logistique amont / aval, etc).


Selon Forrester, 1/4 des entreprises perdront plus d’1% de leur CA en ayant une réponse inadaptée à un problème social et/ou environnemental (Prédictions 2020)

  • Pour anticiper la loi : toutes les sociétés devront faire leur part en fixant des objectifs de réduction ambitieux, alignés avec notre Stratégie Nationale Bas Carbone qui prévoit de diviser nos émissions par 5 d'ici 2050. il s’agit d’une des recommandations de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) qui propose de contraindre par la loi l'inclusion d'un Bilan Carbone dans la comptabilité des entreprises. Certaines seraient contraintes de fournir un rapport annuel des émissions de GES. La CCC suggère même l'application de pénalités calculées selon le chiffre d'affaires ; et le versement d'aides publiques en cas d'évolution « positive » du Bilan Carbone.

  • Pour construire un avantage concurrentiel : le Bilan Carbone Entreprise est un outil efficace pour sortir du lot. Il permet également d'être plus apprécié de ses clients, collaborateurs, partenaires et investisseurs. Soigner ses performances environnementales - et plus généralement ses performances extra-financières (DPEF) - devient ainsi indispensable à mesure que grandissent les exigences en matière de RSE.

  • Pour renforcer votre image de marque : une marque qui prend le leadership sur le sujet, avec un bilan annuel et la mise en place d'un plan d’actions finement mûri, va bénéficier d'une meilleure perception du public. En effet, elle dispose de chiffres précis et détaillés, d’analyses tangibles et certifiées pour communiquer sa démarche de développement durable à son écosystème.Et une meilleure gestion de l'image de marque s'accompagne souvent...d'un plus grand chiffre d’affaires ! Car une entreprise éco-responsable rassure ses consommateurs et ses clients. Ils sont toujours plus nombreux à préférer un produit / service issu d’une marque engagée dans la transition écologique.


Comment réaliser un bilan carbone ?


Plusieurs options s'offrent à vous pour réaliser le bilan carbone de votre entreprise; la marche suivante étant souvent la plus efficace et la plus mobilisatrice de vos parties prenantes :


  1. Identifiez des collaborateurs en interne intéressés par le sujet ou recrutez une personne en charge du sujet impact environnemental de votre entreprise.

  2. Formez les collaborateurs au sujet grâce à l'ADEME : les formations sont nombreuses, à vous de trouver celle qui correspond le mieux.

  3. Choisissez un prestataire adapté à vos besoins et à votre industrie pour vous guider dans la réalisation du bilan carbone.


Vous trouverez ici un board recensant une bonne partie des acteurs proposant une offre de bilan carbone aujourd'hui !


La complétion du B Impact Assessment vous demande notamment vos initiatives en terme de réduction de votre empreinte carbone !


Pour terminer sur une touche culture, saviez-vous que le Bhoutan était le seul pays au monde à avoir une empreinte carbone négative ? Je vous laisse en compagnie de cette pépite réalisée par Brut en 2018 !








13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout