La certification B Corp, pilier de votre stratégie RSE ?

Dernière mise à jour : août 3

Nos entreprises ont un pouvoir considérable car elles disposent à la fois de créativité humaine organisée et de budgets importants : saviez-vous que la capitalisation d'Amazon dépasse le budget actuel de l'état Français ? Le pouvoir des entreprises s'accompagne aujourd'hui de responsabilités grandissantes, notamment au niveau de la société et de l'environnement. Je vous explique ici pourquoi la certification B Corp peut-être une excellente base pour la mise en place de votre stratégie RSE.


certification b corp et strategie rse
La certification B Corp, pilier de votre strategie rse


Stratégie RSE : origines de la responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises


Bien que le concept de RSE soit assez ancien (il émerge aux États-Unis dans les années cinquante) et soit pris en compte par plusieurs organisations internationales depuis les années 70, il ne s'est véritablement développé en Europe qu’au cours des 15 dernières années, en tant qu’outil permettant de développer à la fois la croissance et la qualité de l’impact des entreprises sur l'emploi et l'environnement.


Le coup d’envoi fut donné par Jacques Delors en 1995, à travers un appel à la « responsabilité des entreprises pour lutter contre l’exclusion sociale ». Depuis, l’attention apportée par l’Union européenne à la RSE n’a cessé de grandir au point d’être devenue aujourd’hui un élément clé de certaines politiques européennes, telles que l’emploi, la croissance économique et la cohésion sociale.


Cependant, l’implication des institutions européennes n’est pas suffisante au développement et à l’encadrement stimulateur de la RSE, qui passe nécessairement par l’appropriation du concept par les parties prenantes, notamment les entreprises.


Jusqu'au début des années 1970, les entreprises ne se préoccupent que de leur performance économique : la satisfaction des actionnaires est leur priorité.

La responsabilité sociétale des entreprises s’enracine dans la conjonction de divers mouvements : à partir des années 1970, la guerre du Vietnam, la politique de l'apartheid en Afrique du Sud, les accidents environnementaux (catastrophe de Seveso, explosion de l'usine chimique de Bhopal, marée noire de l'Exxon Valdez, etc.) et les problématiques écologiques (réchauffement de la planète, destruction de la couche d'ozone, déforestation, etc.), mais aussi le désinvestissement des pouvoirs publics et la globalisation des échanges font naître une réflexion approfondie sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, qui connaîtra une accélération dans les années 1990.


Aujourd’hui, la société attend des entreprises des performances économiques, mais également un engagement social, voire sociétal.

Les entreprises doivent maintenant rendre des comptes sur leurs activités, leur mode de fonctionnement, leurs conditions de travail et l’impact de leurs activités sur l’environnement, y compris dans le choix de leurs sous-traitants et fournisseurs en développant une traçabilité sociale.


Pour en savoir beaucoup plus sur les origines de la RSE, vous pouvez lire cet excellent rapport du Think tank Européen pour la solidarité


Stratégie RSE : la responsabilité sociale et environnementale en 2021


La Responsabilité Sociétale des Entreprises, également appelée Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est la mise en pratique du développement durable par les entreprises.

Une entreprise qui pratique la RSE va donc chercher à


  • avoir un impact positif sur la société

  • respecter l’environnement tout en étant économiquement viable.


Un équilibre qu’elle va construire avec l’aide de ses parties prenantes, c’est à dire ses collaborateurs, ses clients, ses fournisseurs, ses actionnaires ou les acteurs du territoire.


developper une strategie rse pertinente
Strategie rse : engager l'ensemble de ses parties prenantes

Les entreprises qui s’engagent à la mettre en place vont donc intégrer, de façon volontaire, ces dimensions au-delà du cadre légal qui leur est imposé, en mettant en place de bonnes pratiques (ex: promotion de la diversité au sein des collaborateurs) voire en s’ouvrant à de nouveaux modèles économiques (ex: location de matériel plutôt que vente).

Pour certaines entreprises, principalement celles dont l’activité à un gros impact sur l’environnement (ex: industries minières ou pétrolière) cela suppose une remise en cause de leur business model pour le rendre compatible avec la lutte contre le changement climatique (limitation de la hausse de la température mondiale à 2°C) ou une gestion durable des ressources (ex: sauvegarde de la biodiversité).


Toutes les entreprises, peu importe leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité, doivent mettre en œuvre une démarche de RSE.

Depuis l’adoption de la loi Pacte et la modification du code civil en 2019, toutes les entreprises françaises sans exception, doivent "prendre en considération" les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités. Ce qui consacre un socle minimal légal d’intégration de ces dimensions RSE dans la conduite des affaires économiques. Les entreprises volontaires peuvent adopter la qualité de société à mission en intégrant une raison d'être avec des objectifs sociaux et environnementaux dans ses statuts.


La RSE est une nouvelle grille de lecture qui va permettre à l’entreprise de mieux répondre aux défis auxquels elle est confrontée (climat, approvisionnement, demande de transparence…) et aux attentes de ses parties prenantes qui sont de plus en plus nombreuses sur ces sujets.


A terme, si les entreprises ne prennent pas en compte les impacts environnementaux et sociétaux de leurs activités, c’est leur pérennité qui est menacée.

Pourquoi le label B Corp est un bon point de départ pour votre stratégie RSE ?


Souvent, quand j'échange avec mes clients, je me rends compte que l'intention de développer une entreprise au service du Vivant est véritablement présente.


De plus en plus de chefs d'entreprises sont conscients de leurs responsabilités à prendre soin de la planète.



mobiliser l'ensemble des collaborateurs autour de la strategie rse
la fable du colibri : nous sommes tous responsables


Certes, il y aura toujours des démarches de greenwashing, mais il me semble vraiment important de souligner que nos chefs d'entreprises restent humains avant tout et sont bien au courant que sans planète, ils ne seront pas en mesure de vivre et d'exercer leur activité.


Et souvent, au cours de nos échanges, nous réalisons que de nombreuses initiatives sont prises un peu à gauche à droite dans l'entreprise mais que rien n'est vraiment structuré et organisé.


C'est là que le label B Corp devient très intéressant pour les entreprises qui souhaitent mettre en place une stratégie RSE mais qui ne savent pas vraiment par quel bout prendre le sujet.

Et c'est normal : nous parlons ici d'un sujet de fond, qui prend du temps et qui peut faire peur, impliquant toutes les parties prenantes de l'entreprise et tous ses projets, à court, moyen et long terme.


La certification B Corp est un excellent point de départ pour structurer votre démarche RSE. Elle est également un symbole fort permettant de valoriser l'ensemble des démarches RSE prises par votre entreprise.


Il est important de garder à l'esprit que le label B Corp est international mais surtout global : il intègre tous les autres labels auxquels l'on peut penser (Ecovadis, Lucie 26000, Great Place to Work, Entreprise à Mission...). C'est pour cela qu'il rencontre aujourd'hui un énorme succès auprès des entreprises.


D'autant plus que le référentiel du B Impact Assessment est mis à jour en continu et que l'entreprise doit repasser la certification tous les 3 ans.


Un outil qui devient donc essentiel pour poser les bases d'une organisation inclusive, durable et évolutive !


40 vues0 commentaire